DU 22 juin au 6 juillet 2011, j’ai eu l’immense bonheur de faire la rencontre du peuple haïtien. J’y ai rencontré des gens chaleureux, remplis de courage, avec une telle joie de vivre et un cœur infiniment grand! Iltana, Mme Douyon, Claudener et Myrtha sont tous des gens extraordinaires qui croient en ce qu’ils font et qui persévèrent, malgré les embuches qu’ils peuvent rencontrer! C’est avec des gens comme ça qu’Haïti pourra aller mieux! Il faut continuer de croire que c’est en aidant un enfant à la fois qu’il y aura des changements! Ils sont vraiment inspirants!

Ce fut un séjour inoubliable et depuis, je souhaite m’impliquer du mieux que je peux pour contribuer au travail qu’ils font auprès des enfants haïtiens. Ce n’est qu’une question de mois avant que je retourne dans ce pays pour qui j’ai développé une affection toute particulière!

Je suis tout d’abord allée dans le village de Masson, qui se trouve dans les montagnes. La route que nous devons faire à pieds est assez ardue et surtout sous une chaleur intense. Rendue en haut et à bout de souffle, j’ai vite oublié tout ça quand j’ai vu les enfants assis dans la classe qui me chantaient une magnifique chanson de bienvenue. Ce que j’ai ressenti à ce moment là est indescriptible!

Comme nous étions à la fin juin, l’école était terminée. Malgré cela, plusieurs enfants s’étaient déplacés avec enthousiasme, vêtus de leur habit d’écolier, pour venir me rencontrer et participer à une activité d’écriture. 75 enfants m’ont écrit une petite histoire en créole. Ma mission consistait à ramener ces histoires au Québec pour en faire un superbe livre créole-français que nous mettrons en vente prochainement et dont l’argent amassé servira, entre autres, à la reconstruction de la petite école de Masson, qui s’est écroulée lors du séisme. Merci à Iltana, sa famille et à tous les professeurs pour l’accueil merveilleux qu’ils m’ont réservé. On se revoit très bientôt lorsque j’irai livrer en mains propres une copie de chaque livre aux enfants ayant participé au projet!

J’y ai également rencontré des enfants parrainés et leur famille. C’est à cet endroit que j’ai rencontré ma petite Billie que j’ai choisi de parrainer. De plus, j’ai eu la chance de pouvoir jouer avec ces enfants qui sont tellement souriants et attachants!

Au cours de mon séjour, je suis également allée à l’Institut Nouvel Horizon, dans le Haut-Turgeau. J’y ai rencontré des enfants parrainés ainsi que le responsable de l’école, Claudener. J’ai même eu l’occasion de rencontrer les parents de certains de ces enfants, dans leur petite maison. L’école a été détruite en partie par le séisme, mais des travaux ont été effectués grâce à des dons de la Fondation. Cependant, il en reste encore beaucoup à faire pour permettre aux enfants d’avoir un meilleur espace éducatif!

Ensuite, je suis allée à l’école de Sophie, près de Cabaret. J’ai été accueillie par une chanson très énergique que les enfants ce sont fait une joie de faire! J’ai rencontrée les trois enfants parrainés par la Fondation et j’ai pu passer du temps avec des enfants qui aimeraient bien être parrainés pour pouvoir participer la vie scolaire. Mme Douyon va régulièrement à cette école pour y faire des suivis. Les enfants dont adorables et très attachants!

Un autre endroit où j’ai eu la chance d’aller c’est à l’orphelinat de Mme Douyon. Cette dame travaille très fort pour pouvoir subvenir aux besoins de ces enfants orphelins ou abandonnés. Elle leur apprend à faire la cuisine, des bijoux, des tresses, des manucures… Cela pourra peut-être éventuellement être une source de revenus pour ces enfants qui seront rendus grands. J’y ai rencontré une adorable grande fille, Michouka, dont je me suis attachée et que j’ai aussi choisi de parrainer. J’ai aussi pu faire la connaissance de quelques jeunes qui auraient besoin d’être parrainer pour pouvoir aller à l’école.
Finalement, j’ai aussi eu l’immense bonheur de passer une journée à la crèche de Myrtha avec d’attachants orphelins. J’ai passé tellement de beaux moments avec eux! Myrtha fait un travail merveilleux pour loger ces enfants qui en ont grandement besoin.

J’ai également rencontré plusieurs enfants parrainés par la Fondation, dans différents quartiers d’Haïti : Carrefour-Feuilles, La Boule, Delma… Ils tous aussi merveilleux et ils seront dans mon cœur pour toujours!

J’ai une grande admiration et un grand respect pour tous les gens que j’ai rencontrés durant mon séjour! Je ne vois plus Haïti de la même façon et ils m’ont offert un beau cadeau qui ne se voit pas, mais qui se vit!

Patricia Lapointe