Nous avons adopté notre fils, Pierre Joël, à l’âge de cinq ans. Il est arrivé au Canada en 1989 donc il y a 18 ans déjà. Il nous a comblés de bonheur ainsi que nos deux filles biologiques.

Pierre Joël a toujours été très kinesthésique, c’est-à-dire qu’il apprenait et se développait par le mouvement. Vous comprendrez qu’il adorait les sports et qu’il était heureux à l’école parce qu’il y avait de l’éducation physique et des sports interscolaires. Il a toujours eu beaucoup de facilité à entretenir un cercle d’amis très élargi. Ce cercle s’applique également pour ses fréquentations féminines. S’il y en a pour une, il y en a pour plusieurs simultanément! C’est qu’il est charmant notre Pierre Joël, sachant toujours trouver le bon mot pour faire plaisir et possédant une capacité d’écoute hors du commun. En plus, il est beau garçon comme on dit par chez nous. Tout ce qu’il faut pour plaire aux dames!

Sa voie, il l’a trouvée en choisissant de faire carrière dans les Forces armées canadiennes. Il est sapeur au sein de l’unité du génie de combat à Valcartier. Son besoin de mouvement et de se dépenser physiquement, sa capacité d’implication totale, son engagement patriotique, sa détermination et son leadership sont ainsi totalement comblés. Dès son engagement, il était déterminé à effectuer une mission à l’étranger. Son souhait se réalisera puisqu’il part en août avec le prochain contingent de mission en Afghanistan.

Nous sommes très fiers de notre fils et de sa volonté de représenter son pays d’adoption. Par contre, comme parents nous trouvons angoissants l’idée de le voir s’exposer aux dangers reliés à la situation de ce pays en état de guerre. Nous sommes également inquiets des séquelles psychologiques pouvant subvenir suite à une telle mission. Nous savons par contre qu’il est bien préparé à ce genre de mission. Alors, nous ne pouvons que l’encourager et le soutenir du mieux qu’on peut dans ses choix de vie et de carrière.

Nous lui avons offert une famille et un pays et maintenant il tentera d’offrir à une population démunie toute l’aide et le support dont elle a besoin.